mercredi 23 septembre 2009

Claude Buraglio, Franck Garcia et Jo Brouillon

2 octobre au 28 novembre 2009

Exposition de peinture et dessin

 

invrecto_copy

De Pierre Buraglio, vous trouverez dans cette exposition  ce qui , dans son oeuvre, est de l'ordre de ses rapports avec l’écrit et les écrivains ainsi qu'avec la peinture et les maîtres. Ces oeuvres sont abordées par différentes techniques (objets ou surfaces déjà imprimées, estampes, sérigraphies, off-set, jet d’encre....)

 

Ce qui est présenté de ses trois invités, Claude Buraglio, Franck Garcia et Jo Brouillon est singulier parce que pluriel par leur démarche qui donne à ces oeuvres, à six ou huit mains (participation sur une œuvre de Pierre Buraglio), une dimension rare comme celle du partage, une dynamique et une “prise de risque” des artistes que la création solitaire ne saurait apporter .

 Parallèlement à leurs recherches personnelles qu'ils mènent au quotidien, Claude Buraglio, Franck Garcia et Jo Brouillon ont démarré depuis presque deux ans, un projet commun de travaux "à six mains". Dans une époque où l'individualisme semble être l'unique maître mot, ce projet de "faire ensemble" se présente comme une véritable alternative, presque un "acte politique", pour les individus qu'ils sont par essence. Loin de l'idée de "groupe" et de ses dogmes d'appartenance, leur approche consiste à appréhender, l'un après l'autre, l'oeuvre en construction comme un espace commun d'activité, d'interaction, d'émulation, de divergence aussi, où chacun préserve la liberté de pratiquer son propre langage, de présenter son univers, rebondissant sur les idées, les signes et les intentions des deux autres protagonistes. En résulte une narration apparemment improbable et pourtant complètement lisible.

pressedoc_copy

Posté par CACRF à 11:49 - Permalien [#]


vendredi 3 juillet 2009

Le noir absolu & les leçons de ténèbres

Du 3 juillet au 19 septembre 2009

Exposition de peintures, sculptures et video

 

invit_copyCette exposition est le fruit d’une évidence : la couleur noire s’est affirmée comme une des interrogations majeures du vingtième siècle. Après une longue histoire qui commence au début de la Renaissance, c’est dans la Russie révolutionnaire que le débat entre le suprématiste Malevitch et le constructiviste Rodtchenko (la Croix noire sur fond blanc du premier et le Cercle noir sur fond noir du second) qu’elle devient l’enjeu d’un grand et virulent débat théorique. Par la suite, des artistes comme Ad Reinhardt et Franck Stella le relancent de manière radicale aux Etats-Unis après guerre. En Europe, ce sont Lucio Fontana et Alberto Burri qui en sont les principaux acteurs. Au Mexique, Beatriz Zamora a fait du noir la couleur exclusive de son œuvre à partir des années soixante-dix. En France, après une tentative d’Yves Klein, Pierre Soulages tente de concilier le noir et la lumière. Et le noir demeure au centre des préoccupations des artistes, en particulier avec le renouveau d’une réflexion sur la monochromie, qui se prolonge de nos jours.

  1. Sans vouloir être exhaustive, l’exposition présente des œuvres de peintres et de sculpteurs de différents pays (France, Espagne, Italie, Mexique, Colombie…) qui ont éprouvé la nécessité de faire du noir l’un des vecteurs essentiels de leur démarche.

 

À partir des Leçons de ténèbres de Patrizia Runfola (Editions de la Différence, 2002), on pénètre dans la sphère des interprétations sans nombre du noir, anciennes et modernes. Elle évoque la mélancolie des Anciens, l’acedia
des chrétiens du Moyen Age, et l’expérience esthétique du spleen. Elle nous invite à une plongée dans les rêves obscurs, une vision rénovée des Vanités, le sentiment de la mort, du temps et de la souffrance charnelle dans des termes appartenant à notre modernité. En « lisant » la fiction de Patrizia Runfola, un cénacle d’artistes nous offrent une transposition plastique de ses écrits qui exaltent la beauté paradoxale de la transcendance et le sens tragique de l’art face à notre finitude. Toutes ces créations ont été réalisées spécialement pour cet événement.                   

                                                                                                     Gérard-Georges Lemaire

 

Posté par CACRF à 12:07 - Permalien [#]

lundi 27 avril 2009

Jean Joseph SANFOURCHE

du 24 avril au 20 juin 2009

Exposition de peintures, tapisseries...

 

sanfourche2

Jean-Joseph Sanfourche est né le 25 juin 1929 à Bordeaux. Il passe son enfance à Rochefort où son père l'initie au dessin. Pendant la guerre, il est arrêté avec sa famille par la Gestapo. Son père est fusillé mais sa mère et lui sont libérés et expédiés à Limoges. Ces épisodes tragiques et les sévices subis vont laisser de graves séquelles qui le poursuivent tout au long de sa vie.

Il étudie la comptabilité à l'Ecole Nationale Professionnelle. Durant cette période, il part sur les traces de Vincent Van Gogh à Auvers Sur Oise et rend visite à Antonin Artaud lors de son séjour à l'hôpital d'Yvry. À sa majorité, il s'installe à Paris où il sera directeur d'une usine de textile puis d'une fabrique de prêt-à-porter. Ensuite, il passera quelques années au Ministère des Affaires Etrangères.

 

Après vingt ans de vie parisienne, il retourne dans la région de Limoges où il réside actuellement. Passionné par les Evangiles et les Cathares, il devient également membre de la Confrérie de Saint Léonard qui a vocation d'honorer le grand saint limousin. Jean-Joseph Sanfourche peint sur de nombreux supports : parfois sur des os mais aussi sur des pierres. Il sculpte des totems, réalise des émaux, exécute des toiles dans un propre, peuplé des fameux personnages aux yeux ronds qui sont connus dans le monde entier où ils sont exposés. Il a correspondu avec Jean Dubuffet pendant presque 18 ans et 500 de ses dessins se trouvent au Musée de l'Art Brut de Lausanne. Sa vie est d'ailleurs ponctuée de rencontres avec de grandes personnalités parmi lesquelles : Robert Doisneau, Marcel Jouhandeau, Anatole Jakovsky, Gaston Chaissac, Françoise Giroud... Il y a, dans l'œuvre de cet artiste qui croit aux talismans et aux pentacles, une dimension qui touche au sacré et à la magie, une dimension spirituelle qui nous invite à lâcher prise avec le temps.

 

Posté par CACRF à 12:52 - Permalien [#]

mardi 20 janvier 2009

Martine PINSOLLE & Aïtor MENDIZABAL

du 30 janvier au 28 mars 2009

 

Exposition de peinture & sculpture

 

 

Martine PINSOLLE

 

baigneuses130_97_2_

 

"Dans ma démarche, la représentation de la figure humaine est un jeu constant de dévoilement de soi et des autres, ces proches qui ajoutent à ma propre identité. Habillé ou nu, le corps est livré dépouillé sur des fonds uniformes, non habités, sans perspective, invitant l’œil à se recentrer sur les regards ou les lignes de force corporelles qui résument l’individu, assoient sa personnalité, le rendent souverain."

 

 

 

 

 

Aïtor MENDIZABAL

 

contre_naturemendizabal3_copy "Si l'on voit l'être humain comme un mythe, il ne sera qu'une apparence, donc une vanité. On retrouve les mythes avant l'histoire: la magie, l'icône, font partie d'un regard immobile et extérieur... Comme le signale Didier Armaudet, Aitor Mendizabal provoque avec ses pièces fragmentées, un heurt, dans un espace dense et éclaté, ou la réalité immédiate ne cesse de s'effacer au profit d'une autre réalité moins saisissable, ou la création et la destruction se mêlent et se repoussent dans un échange sans fin."

Paul Barthes - L'oeil nu - Décembre 2004

Posté par CACRF à 11:46 - Permalien [#]

mardi 30 septembre 2008

Marc PETIT

du 9 octobre au 30 novembre 2008

Exposition de sculptures    


la_nuit

Marc Petit passe son enfance à Cahors et réalise ses premières sculptures dès l'âge de 14 ans. A 24 ans il présente sa première exposition personnelle à Villeneuve sur Lot. En 1989 Il est lauréat de la fondation de France puis en 1993 lauréat de la fondation Charles Oulmont[]. Depuis son travail est régulièrement présenté en Europe dans des foires d'art et en galeries.

Le 18 octobre 2008 s'ouvrira à Ajaccio le Musée Marc Petit au Lazaret Ollandini[].

Voici comment Bernard-marie Dupont décrit l'œuvre de Marc Petit dans une monographie publiée en 2006 :

« L'ontologie que nous propose Marc Petit est celle de la vie elle-même, de toute vie, aussi anonyme soit-elle : en modelant, il nous rend visite de multiples façons ; il renvoie le spectateur à une infinité de possibilités, toujours à l'horizon de ce que nous aurions pu être et que nous sommes quand même en assumant nos manquements, nos errements, nos échecs mais aussi nos réussites. Son œuvre n'est ni triste ni violente : elle dit la vie avec cette indéfinissable nostalgie que seuls les Portugais savent exprimer d'un mot intraduisible, cette « saudade » qui évoque tout à la fois la tristesse, la nostalgie, le regret et la mélancolie : l'écartèlement douloureux de nous-mêmes avec nous-mêmes. »


Posté par CACRF à 20:12 - Permalien [#]


jeudi 3 juillet 2008

Figuration de l’imaginaire, autour de Pat Andréa

 du 4 juillet au 20 septembre 2008


Exposition collective

 

 

the_fox_terrier_copie2 Christina Ruiz Guinazu

Ghasem Hajizadeh

Alex Pahlavi

Orion Papleka

Simon Pasieka

Jean-Philippe Paty

Nazanin Pouyandeh

Léopold Rabus

Brann Renaud

Shi Xiang

 

Le centre d’art contemporain est heureux d'accueillir, pour sa 100ème exposition, Pat Andrea et ses amis qui ont délibérément opté pour une peinture figurative narrative. Ils nous réjouissent, nous interrogent et nous déstabilisent par des oeuvres qui associent une facture classique à un univers décalé, parfois humoristique, parfois inquiétant où s’introduisent l’illusion et l’imaginaire. Ce groupe ou plutôt cette “famille”, comme le préfère Pat Andrea, a eu sa première exposition collective en 2007 au Pulchri Studio à La Haye. Celle-ci est la seconde.


Posté par CACRF à 16:01 - Permalien [#]

jeudi 17 avril 2008

Etapes sonores

CONCERT DE MUSIQUE ELECTRONIQUE 

img_145935i7365

Le vendredi 2 mai de 21h30 à 23h

PC PIECES

(Laurent de Wilde et Otisto 23) Performance live

Réservations: 06 88 13 94 75/PAF : 10 €

 

 

 

 

Jazzman réputé, biographe remarqué du pianiste Thélonious Monk, Laurent de Wilde a débuté ce siècle en confrontant avec bonheur son univers acoustique à celui de la musique électronique. Avec le piano comme source exclusive(clavier, cordes, bois: percussions, ambiances ou mélodies), il fabrique en temps réel de la musique en duo avec Otisto 23, pianiste reconverti en ingé-son, expérimentateur électronique de la première heure.

Gràce à son incroyable virtuosité électronique, il transforme l'ordinateur en un authentique instrument de musique qui enregistre, traite, maltraite et organise la matière. De ce bricolage périlleux naît une musique qu'on aura du mal à classer: aussi loin que les traitements de sons puissent aller, le piano reste au centre de ces dérives sonores et offreune musique colorée et onirique.

Minimaliste et aéré, l'univers créé par cette rencontre improbable du PC et du piano respire la sérénité d'un voyage intérieur rendant cette performance accessible à toute les oreilles.

http://www.myspace.com/pcpieces

http://www.dtcrecords.org/pcpieces

 

Posté par CACRF à 12:48 - Permalien [#]

Hans BOUMAN

du 18 Avril au 21 Juin

exposition de peinture et sculpture

"Corps et Esprit"

 

bouman

 

Vernissage de L'exposition le jeudi 17 avril à partir de 18h30 en présence de l'artiste.

Le jeudi 15 mai à 19 h aura lieu une rencontre-débat avec Hans Bouman autour de son oeuvre.

 

 

 

Posté par CACRF à 12:01 - Permalien [#]

mardi 15 avril 2008

Jeunes publics

lydie_a02Depuis sa création, outil essentiel de divulgation et de promotion du travail artistique vivant, le Centre d’art joue le rôle du passeur, entre l’œuvre et le regardeur.

Il multiplie les portes d’accès à la création en multipliant les propositions de lectures.

C’est de cette diversité, que naît la possibilité pour chacun, amateur éclairé ou néophyte, adulte ou enfant, de choisir, d’évaluer, de prendre position.

Toutes les expositions sont accompagnées d’une action pédagogique adaptée, de rencontres avec les artistes, d'ateliers.

 


Visite de l'exposition de Lydie Arickx en 2007.

 

 

 

Posté par CACRF à 12:28 - Permalien [#]

dimanche 30 avril 2000

Liens artistes, Centres d'art, revues en ligne

Les autres Centres d' Art:

Le grand café
Le confort moderne
Centre International d'Art et du Paysage
Le Carré

Centre d'Art Contemporain du Limousin
Maison des Arts Georges Pompidou
Les Abattoirs de Toulouse
Le Parvis de Tarbes
Centre Régional d'Art Contemporain à Sète
Le Creux de L'Enfer
Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne

 

 

Auteurs / artistes                   

 

Ressources / revues en ligne /  

 

Mouvements

 

Posté par CACRF à 20:44 - - Permalien [#]
Tags :