Cartoninvitationemai - copie

 Damned ! C’est par tranche de 20 ans que l’artiste bordelais Jofo (dacquois d’origine) se rend dans la préfecture landaise pour assouvir ses besoins artistiques...

1977, l’arène de Plumaçon est le théâtre du mythique 2ème festival Punk de l’histoire !
Jean Duplantier (son vrai nom) âgé de 16 ans, prend dans la face le 1er Clash de sa vie !
1997, le Centre d’Art Contemporain Raymond Farbos accueille les oeuvres acidulées du jeune artiste Jofo...
2017, 20 ans après sa première exposition à Mont-de-Marsan, le CAC 40 remet un coup de projecteur sur “Toto”, le très fidèle petit personnage emblématique du peintre bordelais...

Le Toto, héros des oeuvres de Jofo, ne peut poser ses bagages, s’installer, se fixer. À peine a-t-il délimité quelque nouveau territoire qu’il est déjà ailleurs, dans d’autres aventures de la vie, sur le fil du rasoir d’autres frontières. Il s’intéresse toujours à autre chose. Il est difficile de lui assigner une identité : petit Girondin, rocker énervé, pompier de New-York, surfeur acrobate, bébé Dark Vador, candidat à la présidentielle, amant aimant, châtelain de grand cru, sauveur crucifié... Les yeux toujours hallucinés, observateur perplexe d’un monde qui tourne de moins en moins rond...
D’où le titre de l'exposition... “Do you think it’s alright ?”

Le CAC40 présente un “mix Jofo” de ces 6 dernières années : des oeuvres sur toile, sur plaques de PVC, d’imposants cartons d’emballage peints, des dessins numériques imprimés sur de grandes plaques de plexiglas, des dessins découpés sur papier peints encadrés, une étonnante installation de sa collection de poches peintes de commerçants...
En grand amateur de rock, Jofo poussera le vice de monter le son des SNOC (son groupe) pour faire vibrer ses oeuvres dans un CAC 40 en effervescence!

L'entrée sera gratuite pendant toute la durée de l'exposition, venez nombreux!