Centre d'Art Raymond Farbos - expositions d'art contemporain

22.06.17

Exposition Color y tiempo de Fausto Olivares du 3 juillet au 24 septembre

AFFICHEFAUSTOVF - copie

EXPOSITION DU 3 JUILLET AU 24 SEPTEMBRE

Le Centre d'Art Contemporain présente une exposition anthologique de Fausto Olivares qui, pour la première fois depuis sa disparition en 1995, met en regard le parcours artistique de ce peintre andalou et le flamenco. Véritable aficionado, Fausto Olivares ne peignait pas le flamenco, il peignait flamenco, comme d'autres chantent, jouent et dansent flamenco. Non seulement il en partageait les thèmes, mais également la technique, la tragédie, la passion et l'expressionnisme. Né à Jaén en 1940, Fausto Olivares Palacios est diplômé les Beaux-Arts à Madrid. Il a voyagé à Paris et d'autres villes d'Europe avant de retourner dans sa ville natale en 1966, à Jaén où il est nommé professeur de dessin et peinture à l'école des Arts et Métiers.Il laisse en 1981 son activité d'enseignement pour poursuivre une carrière artistique quil'amène à exposer dans de nombreuses villes d'Espagne et d'Europe.

 

 

 

ENTREE LIBRE

DU 3 AU 7 JUILLET DE 10H A 18H, LES 8 ET 9 JUILLET DE 14H A 18H
PUIS DU MERCREDI AU DIMANCHE DE 14H A 18H


20.06.17

Cours de danse et chant flamenco du 3 au 7 juillet

flamenco-web1

A l'occasion du festival Arte Flamenco et de l'exposition Fausto Olivares, Jondo: Color y tiempo, le Centre d'art contemporain Raymond Farbos accueillera des cours de chants et danses flamenco du 3 au 7 juillet:
10h-11h15 Baile por buleria – Lori la Armenia (débutant)
11h30-12h30 Cante por buleria – Andres de Jerez
13h-14h Cante por solea – Andres de Jerez
14h30-15h45 Baile por buleria – Lori la Armenia (intermédiaire)
15h-17h Stage d’initiation à la rumba avec Cristian Saucedo ( du 5 au 7 juillet)
INSCRIPTION: Isabella 0671163565
Crédits photos: Lori la Armenia - Prisca Briquet; Andres de Jerez - Miguel Angel Gonzalez

18.05.17

Ateliers de peinture

atelierart-web1

Ateliers de peinture enfants et adultes

SAMEDI 17 JUIN

Atelier enfants: 10h-11h30 / 10€ (limité à 10 enfants)

Initiation à la technique du pointillisme

Atelier adultes: 15h-17h / 15€ (10€ adhérents) - (limité à 15 personnes)

Introduction à l'art aborigène et à la technique du pointillisme

INSCRIPTIONS JUSQU'AU MERCREDI 14 JUIN

Ateliers animés par Dominique Faudeux :
Artiste peintre autodidacte née en 1963 en Lorraine. Sensible à l’art naïf, simple et coloré, c’est suite à un voyage en Australie qu’elle a commencé à s’inspirer de l’art pictural aborigène. Dominique utilise fréquemment dans ses réalisations la technique de pointillisme adoptée par les artistes aborigènes de la coopérative «Papunya Tula» dans les années 70.
L’art aborigène est un art ancestral qui raconte l’histoire des ancêtres, de la création du monde et le lien spirituel des humains avec la terre.

En savoir plus sur l'art aborigène:

Lire la peinture aborigène - Le Point

22.04.17

Rencontre avec JOFO samedi 29 avril

JOFO banner

Dans le cadre de l'exposition "Do you think it's alright?", le centre d'art contemporain Raymond Farbos vous invite à rencontrer JOFO lors d'une visite commentée par l'artiste le samedi 29 avril à 17h30. A l'issue de cette rencontre nous vous proposerons un moment d'échange autour d'un verre de vin dont les bouteilles ont été personnalisées par l'artiste. Ne manquez pas cette opportunité de rencontrer JOFO et de lui poser toutes vos questions!

Posté par CACRF à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04.04.17

Exposition de l'artiste JOFO du 12 avril au 28 mai

Cartoninvitationemai - copie

 Damned ! C’est par tranche de 20 ans que l’artiste bordelais Jofo (dacquois d’origine) se rend dans la préfecture landaise pour assouvir ses besoins artistiques...

1977, l’arène de Plumaçon est le théâtre du mythique 2ème festival Punk de l’histoire !
Jean Duplantier (son vrai nom) âgé de 16 ans, prend dans la face le 1er Clash de sa vie !
1997, le Centre d’Art Contemporain Raymond Farbos accueille les oeuvres acidulées du jeune artiste Jofo...
2017, 20 ans après sa première exposition à Mont-de-Marsan, le CAC 40 remet un coup de projecteur sur “Toto”, le très fidèle petit personnage emblématique du peintre bordelais...

Le Toto, héros des oeuvres de Jofo, ne peut poser ses bagages, s’installer, se fixer. À peine a-t-il délimité quelque nouveau territoire qu’il est déjà ailleurs, dans d’autres aventures de la vie, sur le fil du rasoir d’autres frontières. Il s’intéresse toujours à autre chose. Il est difficile de lui assigner une identité : petit Girondin, rocker énervé, pompier de New-York, surfeur acrobate, bébé Dark Vador, candidat à la présidentielle, amant aimant, châtelain de grand cru, sauveur crucifié... Les yeux toujours hallucinés, observateur perplexe d’un monde qui tourne de moins en moins rond...
D’où le titre de l'exposition... “Do you think it’s alright ?”

Le CAC40 présente un “mix Jofo” de ces 6 dernières années : des oeuvres sur toile, sur plaques de PVC, d’imposants cartons d’emballage peints, des dessins numériques imprimés sur de grandes plaques de plexiglas, des dessins découpés sur papier peints encadrés, une étonnante installation de sa collection de poches peintes de commerçants...
En grand amateur de rock, Jofo poussera le vice de monter le son des SNOC (son groupe) pour faire vibrer ses oeuvres dans un CAC 40 en effervescence!

L'entrée sera gratuite pendant toute la durée de l'exposition, venez nombreux!

Posté par CACRF à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01.02.17

Prolongation de l'Exposition "La Collection sort de sa réserve" jusqu'au 11 mars 2017

Prolongation de l'exposition " La Collection sort de sa réserve" jusqu'au 11 mars 2017.

Les horaires d'ouvertures seront désormais du mercredi au samedi de 14h à 18h.

Posté par CACRF à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21.11.16

Exposition : La Collection sort de sa Réserve

 

 

Exposition jusqu'au 17 Décembre 2016

 

 

 

A l’occasion des 30 ans d’ouverture du Centre d’art contemporain Raymond-Farbos

 

La Collection sort de sa réserve

 

Ainsi avons-nous intitulé la dernière exposition de l’année, puisque, jusqu’au 17 décembre, c’est la collection permanente que nous mettons en avant, dont une grande partie se trouve habituellement dans les réserves du centre d’art, faute de place.

Pour cette exposition, l’entrée est gratuite.

Sont exposées des oeuvres de Robert Combas, Marc Giai-Miniet, Abraham Hadad, Erro, Jean-Paul Chambas, Mathieu Vignier et bien d’autres artistes encore.  

Des promotions sont faites sur les cartes postales, les affiches et une grande partie des catalogues des expositions organisées ces 30 dernières années.

 

 

Posté par CACRF à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21.09.16

RENCONTRE AVEC SERGE LABEGORRE LE 29 SEPTEMBRE 2016

Dans le cadre de son exposition « De l'humain au sacré », Serge Labégorre viendra à la rencontre du public

 

le jeudi 29 septembre 2016 à 18h30

 

au Centre d'art contemporain, 3, rue Saint-Vincent-de-Paul à Mont-de-Marsan.

 

Ce sera pour chacun l'occasion d'interroger l'artiste sur son parcours et sa peinture. N'hésitez pas à vous joindre à nous pour cet échange.

 

 

L'homme au fauteuil club

 

L'Homme au fauteuil club, 2010

 

Posté par CACRF à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17.09.16

PROLONGATION DE L'EXPOSITION LABEGORRE JUSQU'AU 15 OCTOBRE

En raison de son succès, l'exposition "De l'humain au sacré", peintures de Serge Labégorre, est prolongée jusqu'au 15 octobre. Vous pouvez donc encore la visiter du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h et le samedi de 14h à 18h. 

Nu au fauteuil vert, 1990 146x114 at

 

Nu au fauteuil vert, 1990

Posté par CACRF à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21.06.16

EXPOSITION DU 24 juin au 17 septembre 2016

Le Centre d'art contemporain Raymond Farbos présente :

"De l'humain au sacré", peintures de SERGE LABEGORRE

Exposition du 24 juin au 17 septembre 2016

Cardinal au fauteuil jaune - 2011 serge labegorre 195x130 acrylique sur toile - Copie presse)

Cardinal au fauteuil jaune, 2011

Né en 1932, Serge Labégorre vit et travaille en Gironde, à Fronsac près de Libourne. Dès 1956, il a exposé à Bordeaux, Toulouse, Pau, Paris, mais aussi Porto, New-York, San Francisco.

Le véritable ‘coup de pouce’’ pour que Serge Labégorre puisse se consacrer pleinement à son art est venu en 1966 d’un contrat avec une galerie anglaise. Depuis lors, ce maître de l’expressionnisme contemporain a exposé dans le monde entier, et sans interruption en France. 

De nombreux collectionneurs lui ont fait confiance dès ses premiers pas en peinture, et de nouveaux les rejoignent régulièrement. Les toiles de Serge Labégorre sont présentes dans des musées à Paris, Toulouse, Bordeaux, Tokyo, Genève, Bruxelles, New-York, San Francisco, Londres, Zurich…

 

« Qui regarde l'autre ?

Face à ces portraits hiératiques et puissants, nous sommes confrontés à une réalité, tout en nous faisant complices d'une introspection humaine, brutale. Labégorre peint dans l'urgence d'une capture visuelle volant son intimité au modèle. L'irruption violente du visage, travaillé en séquences s'oppose au reste du corps en partie esquissé et largement peint. Dans sa frontalité, la figure monte du champ pictural brossé d'un geste impulsif, mais réfléchi.

Labégorre affronte la matière pour saisir la vie, transmuer ces larges balafres roses, vermillon ou carmin en désir et en tendresse de chair. De la texture travaillée en épaisseur surgissent de purs moments picturaux qui s'inscrivent dans une dialectique du visible et du dissimulé. »

Lydia Harembourg

Posté par CACRF à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11.04.16

EXPOSITION DU 15 au 11 juin 2016

Le Centre d'art contemporain Raymond Farbos présente :

Peintures et dessins de JEAN-PIERRE UGARTE

Exposition du 15 avril au 11 juin 2016

Le_passage_2005_Acrylique_sur_toile_130_x_97_cm

De 1961 à 1966, Jean-Pierre Ugarte signe « sans culture mais avec émotion » une quarantaine de tableaux reproduisant un environnement familier et les illustrations du Petit Larousse. C'est sa période « figurative ». La vocation stimulée par l'incommensurable confiance paternelle, Jean-Pierre Ugarte réussit son concours d'entrée aux Beaux-Arts à 16 ans. Jusqu'en 1971, l'Ecole lui enseigne « ce que la peinture véhicule de sentiments contradictoires ». Franc-tireur, l'artiste espère trouver sa propre voie quand l'intelligentsia ne jure que par l'abstrait et le surréalisme. Durant sa deuxième période, il réfléchit au « sens » de sa démarche. Le service militaire accompli, il boucle un Tour d'Europe des musées du Nord, vivant accessoirement de la vente de ses toiles.

Après une furtive expérience de professeur au lycée de Nay (1973-74), il décroche un emploi rêvé de graphiste à la Société nationale des pétroles d'Aquitaine. « La SNPA, c'était l'Emirat du Béarn ! Elle recherchait exactement mon profil. Mon travail était intéressant. J'avais la responsabilité d'un bureau de dessin et de la création artistique ». Il honorera ses fonctions pendant 12 ans.

Une peinture de synthèse

Entre temps, sa carrière a décollé grâce à l'harmonieuse « synthèse » de ses recherches picturales forgées sur l'inné et l'acquis. Ses paysages ne reflètent pas d'intimes tourments mais traduisent l'interrogation de l'être sur ses origines et l'avenir, exprimée par les éléments de la nature à travers des paysages virtuels traversés de visions et de forces antagoniques.

« Je ne suis pas du tout un peintre maudit. J'ai une très belle vie. Dans le processus de création, je suis un autre. J'ai fait du paysage un genre. L'absence de l'homme sur mes tableaux laisse toute la place à celui qui regarde avec sa propre culture, son univers et ses états d'âme. Il y a toujours quelque chose d'un peu monstrueux derrière mes représentations. Ça doit venir des vestiges du mur de l'Atlantique ; la rencontre, sur un même tableau, d'un monde hédoniste et d'une archéologie du futur, des paysages réinventés porteurs d'une menace sourde. C'est un moyen d'être contemporain...», philosophe-t-il sans message.

Posté par CACRF à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30.01.16

EXPOSITION DU 5 FEVRIER AU 2 AVRIL 2016

Le Centre d'art contemporain Raymond Farbos présente :

Peintures de NAZANIN POUYANDEH

Exposition du 5 février au 2 avril 2016

 

Lucifer-2010,-Huile-sur-toi

 

Lucifer, huile sur toile, 2010, 81 cm x 100 cm

« Voir une peinture de Nazanin Pouyandeh est une traversée d’apparences, de collages, patchworks de références, là où l’Iran se découvre sous Venise, le Hard rock, le gothique sous les lumières de Joachim Patinir, le classicisme à la cool génération, le jeu de rôle ludique à la guerre. L’Histoire est aujourd’hui histoire de mixage. L’accélération du monde contemporain avec le flux incessant des images a épuisé toute stabilité de leur appréhension. »

Eric Corne

 

« Autant qu’à inventer des situations, Nazanin Pouyandeh s’intéresse à cela : elle investigue les corps et les objets en quoi consiste le monde. Migrante, venue d’Orient et établie en Occident, elle demeure une exploratrice : son vaisseau est la peinture, elle se saisit par le pinceau de tout ce qui existe, qu’elle réunit sur ses toiles en une encyclopédie poétique. Le plaisir qu’elle éprouve à cette possession picturale est évident, il compense l’inquiétude et quelquefois le malaise qui naît du rapprochement de motifs normalement étrangers les uns aux autres. Car elle se refuse à dresser une frontière entre les règnes animal, végétal ou minéral. »

Nadeije Laneyrie Dagen

 

Posté par CACRF à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12.12.15

Réouverture le 5 Février 2016

L'exposition "Au-delà des racines" s'achève ce 12 Décembre. Le Centre d'Art Contemporain ferme ses portes du 14 Décembre 2015 au 04 Février 2016, et rouvrira à l'occasion de l'exposition "Nazanin Pouyandeh, peintures". Celle-ci débutera le 05 Février 2016.

L'Equipe du CAC

Posté par CACRF à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27.11.15

Lecture de textes par Jean-Claude Falet

Une lecture des textes de l'exposition par M. Jean-Claude Falet (Théâtre Label Etoile) aura lieu le Mardi 8 Décembre 2015 à 18h30. Venez nombreux assister à cet évènement.

Les écrivains:

Jean Amrouche, Taos Amrouche, Slimane Azem, Albert Camus, Tahar Djaout, Nabile Farès, Mouloud Feraoun, Jean Grenier, Yacine Kateb, Mouloud Mammeri, Aït Menguellet, Jean Pélégri, Boualem Sansal, Jean Sénac, Hamid Tibouchi

Martine Pinsolle - Babel revisitée - Quadriptique -146x380 cm

Martine Pinsolle - Babel revisitée, Huile sur toile, 2015 - quadriptique, 4x 146x380 cm

Posté par CACRF à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13.11.15

Prolongation de l'exposition Au-delà des racines

L'exposition Au-delà des racines, initialement prévue jusqu'au 28 Novembre, sera prolongée jusqu'au 12 Décembre 2015.

L'équipe du CAC.

 

Jean-Charles Quillin - In and out light - 114 x 146 cm

Jean-Charles Quillin - In and out light, Technique mixte sur toile, 2015 - 114x146 cm

 

Posté par CACRF à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07.11.15

Boualem Sansal, parrain de l'exposition, parle d'Au-delà des racines

Boualem Sansal, qui parraine l'exposition du Centre d'art, parle d'Au-delà des racines dans l'émission A l'affiche du 6 novembre sur la chaîne France 24. Même si n'est pas cité le nom du Centre d'art contemporain, qui est pourtant à la fois l'organisateur et le lieu de l'exposition, c'est une belle publicité qui nous est faite là. 

Voici le lien de l'émission. Le passage concernant l'exposition commence à la minute 9:40. Quelques oeuvres sont visibles à la toute fin de l'enregistrement :

http://www.france24.com/fr/20151106-culture-litterature-boualem-sansal-2084-algerie-obscurantisme 

Posté par CACRF à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06.10.15

EXPOSITION DU 9 OCTOBRE AU 28 NOVEMBRE 2015

Le centre d'art contemporain Raymond Farbos présente :

"Au-delà des racines" - Peintures et textes

Exposition du 9 Octobre au 28 Novembre 2015

 

" La France est l’esprit de mon âme, l’Algérie l’âme de mon esprit."  - Jean Amrouche

 

Sur une idée de Katia Chibi, passionnée de littérature, née en France et d’origine kabyle, cette exposition met en scène des extraits de textes qu’elle a choisis, tous d’auteurs liés à l’Algérie par leurs origines ou leurs attachements profonds, et des peintures inspirées par ces textes. Ces morceaux choisis nous parlent de leurs liens avec un pays, l’Algérie, pays tour à tour aimé, défendu, désiré, perdu, rêvé. Au-delà de ces histoires d’hommes, c’est de l’homme qu’il s’agit dans toute sa grandeur et douleur d’être. Les peintres qui ont accepté de participer prolongent l’esprit de ces textes.

Cette manifestation est parrainée par Boualem Sansal, romancier et essayiste algérien renommé.

 

Les écrivains:

Jean Amrouche, Taos Amrouche, Slimane Azem, Albert Camus, Tahar Djaout, Nabile Farès, Mouloud Feraoun, Jean Grenier, Yacine Kateb, Mouloud Mammeri, Aït Menguellet, Jean Pélégri, Boualem Sansal, Jean Sénac, Hamid Tibouchi

 

 

Les peintres:

Maher Al Baroudi, Jean-Claude Dutertre, Abraham Hadad, Slimane Ould Mohand, Martine Pinsolle, Jean-Charles Quillin, Farida Sakhri, Gérard Simoen, Hamid Tibouchi

 

 

Martine Pinsolle - Quadriptique -146x380 cm (doc redimentionné)

Martine Pinsolle - Babel revisitée, Huile sur toile, 2015 - quadriptique, 4x 146x380 cm

 

Posté par CACRF à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19.09.15

Fermeture provisoire du CAC

L'exposition "Stani Nitkowski" s'achève ce 19 Septembre 2015. Le Centre d'Art Contemporain ferme ses portes du 20 Septembre 2015 au 08 Octobre 2015, et rouvrira à l'occasion de l' exposition "Au-Delà des Racines", peintures et textes . Celle-ci débutera le 09 Octobre 2015.

L'Equipe du CAC

Posté par CACRF à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10.09.15

PROLONGATION DE L'EXPOSITION STANI NITKOWSKI

Suite au succès rencontré par l'exposition Stani Nitkowski, le centre d'art contemporain a décidé de la prolonger d'une semaine. Celle-ci se terminera donc le samedi 19 septembre au lieu du 12 septembre initialement prévu.

L'homme tronc étêté 1993

Posté par CACRF à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25.06.15

EXPOSITION DU 26 JUIN AU 12 SEPTEMBRE 2015

Le centre d'art contemporain Raymond Farbos présente :

Dessins et peintures de

STANI NITKOWSKI

Exposition du 26 Juin au 12 Septembre 2015

La barque soleil, 1987 - 92x73cmLa barque soleil, Huile sur toile, 1987 - 92 x 73cm

 

Stani Nitkowski est né le 29 Mai 1949 à La Pouëze, dans le Maine et Loire.

Fils d'une couturière et d'un émigré polonais, il a quatre frères et soeurs dont deux mourront en bas âge. Affecté d'une maladie évolutive, il entreprend des études par correspondance. Vers Mai 68, il s'installe à Paris où il est employé de banque. Il rentre dans sa région natale peu après, où il travaillera au Crédit Agricole puis deviendra clerc de notaire et employé d'Emmaüs. A la suite des progrès de sa maladie, il retourne chez ses parents à l'âge de vingt deux ans.

En 1973, il commence à peindre et fréquente un centre d'accueil communautaire. Marié en 1974 et père d'un enfant, il fait construire une maison à Saint-Georges sur Loire où il s'installe dès 1976.

Sa rencontre avec Robert Tatin sera un événement majeur et il abandonne « l'abstraction gestuelle » pour une oeuvre plus figurative. Il expose pour la première fois à la Frênouse en 1980 puis à la Galerie l'Oeil de Boeuf à Paris, en 1982. Ensuite il travaillera avec la galerie Vanuxem.
Ses peintures, douloureuses, se caractérisent par un expressionnisme visionnaire et les portraits semblent des apparitions effrayantes. Cet écorché vif dessine aussi à la plume et à l'encre de Chine sur le papier qu'il griffe et éclabousse.

Stani Nitkowski participe également à diverses éditions d'ouvrages avec Hervé Aussant, Jacques Karamanoukian et le Docteur Pierre Dukan. En 1993, son oeuvre a fait l'objet d'une importante rétrospective au Musée Pilori de Niort. Il a également présenté, à l'occasion d'une manifestation sur Antonin Artaud qui eut lieu à Montréal, une oeuvre intitulée « Artaud à la couronne d'épines ».


Stani Nitkowski vivait à Angers au cours des dernières années de sa vie. Il est mort peu après le décès de son fils, en avril 2001.

Posté par CACRF à 10:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]